Dernière phase du projet de Veerapagupathi

2007

Groupe de travail : Irisha Aroutcheff ,


L’équipe d’A&D s’est rendu le 3 mars 2007 sur le nouveau lotissement de Veerapagupathi pour rencontrer la communauté afin d’amorcer la dernière phase du projet.
Les 58 maisons sont construites et ses habitants ont investis les murs depuis août 2006.
Il est désormais question d’améliorer les conditions de vie de la communauté garce aux fonds restants.

La communauté villageoise et l’équipe d’A&D se sont réunies devant le centre communautaire afin de lister les nécessités par ordre de priorité.
La liste établie par les bénéficiaires est longue.
A&D a présenté les améliorations et constructions n’ayant pas été réalisés avant la remise des maisons mais qui faisait partie de la première phase du projet. Il s’agit de la construction de cuisines individuelles incluant des étagères, du déplacement du tableau électrique, de la finalisation du système de distribution d’eau sur les points collectifs, d’un système de récolte d’eau de pluie pour le centre communautaire.

C’est à l’occasion d’une deuxième rencontre, deux jours après la première, que l’équipe d’A&D a recueilli les modifications et les validations des choix auprès de la communauté.
A&D a expliqué le budget restant qui s’élève à 1 400 000 INR, dont 700 000 INR sont déjà alloués à certaines composantes qui n’avaient pu être accomplies au cours de la première phase du projet mais présentées aux bailleurs de fonds. Ces composantes devront donc être réalisées.

Pour le reste, un tableau avec les requêtes des bénéficiaires et leur coût a été présenté aux villageois afin que ces derniers procèdent à une sélection. Certaines composantes sont sensées être livrées par le Panchâyat et le responsable de la communauté devra s’assurer de leur réalisation, il s’agit d’un château d’eau, d’une crèche et de routes.

C’est finalement les composantes suivantes qui ont été retenues par la communauté après quelques désaccords. La majorité des bénéficiaires souhaitaient appliquer la totalité du budget aux cuisines mais après quelque heurts il a été décidé d’accorder la plus grosse part du budget à la construction des cuisines individuelles et le restant aux travaux bénéficiant à la communauté.

Il s’agit de

  • construire des cuisines extérieures individuelles pour chacune des maisons.
  • construire une cuisine collective pour le centre communautaire
  • mettre des barrières autour du centre communautaire
  • effectuer des petites réparations sur les 58 maisons
  • améliorer le système de distribution des eaux
  • créer un système de récolte des eaux de pluie pour le centre communautaire
  • effectuer quelques réparations sur les lampadaires solaires
  • déplacer le tableau électrique sur l’une des maisons.




Articles

Filler slab

Une technique alternative pour les dalles en béton

Le chantier au début 2006

Les différentes typologies de maison et la participation sur le chantier

La fabrication traditionnelle de la chaux

Un atelier de fabrication artisanal sur la route de Themgamputhoor, district de Kannyakumari

Le chantier à la fin de 2005

Les équipes de maçons locaux travaillent avec des techniques alternatives



ASFInt

Association membre du réseau Architecture sans Frontières International