Formations pour renforcer le savoir -faire local sur la mise en place de pépinières.

2007

Groupe de travail : Irisha Aroutcheff ,


Pour l’aménagement des espaces verts sur les trois nouveaux lotissements des villages de la région de Karaikal, les plantes seront démarrées en pépinières dans les anciens villages. Certains membres de la communauté villageoise sont formés pour mettre en place les pépinières et maintenir les plantes jusqu’à leur transplantation sur les nouveaux sites.
Deux sessions de deux jours ont été dispensées auprès des villageois concernés.

Dans deux des villages, les Panchayat ont mis à disposition des espaces publics pour la mise en place des pépinières, en revanche dans le village de Kilijalmedu, l’espace public étant trop éloigné du village c’est un particulier qui a mis son terrain à disposition. Les emplacements sont donc déterminés et le travail de défrichage et de préparation est en cours.

Bien que la communauté de pêcheur ait une bonne connaissance des plantes de la région, une formation pratique a été dispensée pour renforcer leur savoir faire. C’était aussi l’occasion de sensibiliser et former les villageois sur les méthodes biologiques de plantations.
Deux sessions de deux jours de formations ont eu lieu.

La première formation concernait la mise en place et le management d’une pépinière.
Elle a été dispensée par Centre for Environment and Education (CEE) les 22 et 23 mars à Thiruvettakudi. CEE propose principalement des formations et sessions de sensibilisation sur les questions liées à l’environnement auprès des écoles, des villageois et officiels gouvernementaux.
15 membres des Comité de Reconstruction Villageois des trois villages ont participé à la formation, une grande majorité était des femmes.
Les connaissances basiques concernant le maintient d’une pépinière ont été enseignées de façon très pratique (les proportions de terre nécessaire, le traitement des semences, les engrais et pesticides, l’arrosage, le rempotage...)
La session s’est terminée par la visite d’une pépinière. Cette visite a encouragé les participants qui ont montré beaucoup d’enthousiasme.

La deuxième formation concernait la préparation de produits biologiques (pesticides et engrais).
Elle a été dispensée par Centre for Environment and Agricultural Development (CEAD).
CEAD travaille sur la dissémination d’information concernant les pratiques de l’agriculture biologique.

Les plantes des pépinières misent en place par A&D dans les 3 villages seront traitées selon des méthodes biologiques afin que la fertilité de la terre ne soit pas altérée et que cette terre continue de s’enrichir.
15 membres des Comités de Reconstruction Villageois des trois villages ont participé à la formation. Ils ont appris à préparer des fertilisants tel le « Panchakavya » (pancha signifiant 5 et kavya vache en Tamoul), engrais local fabriqué à partir de 5 produits dérivés de la vache ( la bouse, l’urine, le yaourt, le ghee et lait), le « Vermiwash » à partir d’excréments de vers de terre, « l’extrait de poisson », et le « vermicomposte »
Les produits nécessaires à ces préparations sont tous disponibles localement.





Articles

Une démonstration de l’efficacité des microprojets réussie

A&D a pu démontrer avec succès à l’occasion de la cérémonie de remise des maisons l’efficacité des solutions adoptées par les (...)

Une solution appropriée pour les routes

Dans le cadre du programme des micros projets des espaces de démonstration de solutions techniques appropriées sur différents thèmes sont prévus sur (...)

Campagne de sensibilisation sur la gestion des déchets solides

Le tableau d’un paysage paradisiaque trop souvent gâché par des tas d’ordures amassés ça et là tant dans les villes que les campagnes est une image (...)

Une campagne sur l’hygiène et l’utilisation des toilettes

Dans le carde du programme des micros projets les sessions de sensibilisation auprès des communautés sont souvent les plus délicates à mener. Il (...)



ASFInt

Association membre du réseau Architecture sans Frontières International