L’expertise solidaire pour construire un habitat digne et durable pour tous

Accueil > Projets réalisés > 2007

Centre Educatif Thazhaguda


Vue depuis la cour sur le Bloc A et le Bloc B

Diaporama
image image image




Au lendemain du tsunami, l’ONG IDES / Nangal met en place un programme éducatif dont la volonté est de favoriser à long terme une dynamique économique dans le village. Après près de deux ans d’activité, la nécessité de fonctionner dans un lieu plus grand et approprié, pouvant recevoir plus d’enfants, s’est fait ressentir.

Peuplé de 1850 habitants et situé sur la cote de Coromandel, à 30km au sud de Pondichéry, il a été le 4ième village le plus touché du district. 130 maisons ont été partiellement ou totalement détruites et 35 personnes ont perdu la vie. Les habitants sont majoritairement de la même communauté de pêcheurs mise à part une petite communauté agricole de Vannir marginalisée.

L’ONG demande à A&D de prendre en charge la construction d’un Centre Éducatif d’une capacité de 200 enfants. Le terrain a été donné par le Panchayat, se dernier a accepté d’en assurer son entretien une fois la construction terminée.

Afin de répondre au plus près à la ligne de conduite d’A&D le projet s’est déroulé en trois phases :

La construction du Centre Éducatif

Elle sera conçue pour répondre aux critères d’un développement durable. Le centre, une fois terminé, servira de bâtiment de démonstration faisant la promotion d’une construction écologique. La construction prendra le parti de promouvoir plus l’impact écologique du bâtiment, bien qu’elle répondra aussi à des critères de développement durable défini selon des critères sociaux, économiques et développementaux. Une formation aux techniques de construction appropriées sera dispensée à une vingtaine de maçons travaillant sur la construction du Centre.

Mission d’évaluation et atelier de restitution

Cette mission se déroulera sur une période de 5 semaines. Des experts nationaux et internationaux se réuniront pour réaliser une étude sur certains aspects de la reconstruction post tsunami. Ils restitueront leur recherche et leur analyse à l’occasion d’une conférence/débat.

Capitalisation et réalisation de supports documentaires.

Production de brochures et/ou films documentaires relatant la construction, la mission d’évaluation et l’atelier de restitution ainsi que les différentes étapes de déroulement du projet dans sa globalité.