Technologies employées

2007

Irisha Aroutcheff


Les trois facteurs environnementaux pour limiter l’impact environnementale du bâtiment (voir article 2- Approche/concept), ainsi que la disponibilité et le coût des matériaux, les règlementations gouvernementales et la capacité des maçons locaux à appliquer les solutions techniques requises ont déterminé le choix des technologies et des matériaux.

1. Fondation

Fondations filantes (Stub foundation) en briques de terres cuites locales et mortier de ciment (mélange 1:6) jusqu’au niveau des plaintes. Les fondations comprennent une plainte au niveau du sol (béton armé 23x10 cm). Le niveau en dessous du sol est rempli de sable pour empêcher l’apparition des termites.

2. Superstructure

Maçonnerie des murs en ‘rat-trap-bond’ utilisant des briques de terres cuites locales et du mortier de ciment (1:6 mix) et de la terre rouge pour les jointements (1:4:6 mix, ciment+sable+terre). Le haut des murs du bloc A (Nord) est couronné d’une ceinture en béton pour supporter la toiture (béton armé 23x7.5cm). Les murs du bloc B (Ouest) ont une ceinture en béton au niveau des linteaux (béton armé 23x12.5cm) et une ceinture en béton au niveau des toitures (béton armé 23x12.5cm). Chacun des angles et jointures de murs sont renforcés par deux ou trois barres en acier verticales de 10mm qui lient verticalement la ceinture des plaintes et la ceinture du toit.

3. Murs du complexe

Maçonnerie en rat-trap-bond utilisant les briques de terre cuites locales et du mortier (1:6 mix) et de la terre rouge et mortier pour les jointements (1:4:6 mix, ciment+sable+terre) Les fondations sont maçonnées en briques. La hauteur totale est de 180cm.

4. Toiture

Bloc A (nord) :
Tuiles de Mangalore et charpentes traditionnelle du Tamil Nadu, en bois (panes en palmeera) et linteaux en bois de forêt. Plafond en Bison board (244x122x1 cm) entre les panes et les linteaux.

Bloc B (Ouest) :
Salle de classe : Arches de structure en briques de terre cuites et mortier de ciment, poutres en bois et voûtains en briques de terre cuites entre les poutres. Couverture de la terrasse en béton de chaux avec débris de briques de 25mm et 50% de mortier de chaux 1:2 (1 lait de chaux : 2 mortier de chaux), finit avec un traitement de gur et belgiri. Sol de la terrasse en carreaux de terre compressée (20mm) joint en mortier de ciment 1:4 mélangé avec 2% d’un mélange imperméabilisant étalé sur un lit de 20 mm d’épaisseur de mortier de ciment 1:4.

Toilettes : voûte traditionnelle Tamoul en briques de terre cuites avec terrasse (même que pour la salle de classe).
Bureau du 1er étage : tuiles de Mangalore posées sur une structure en bois traditionnelle tamoul (panes en palmeera) et linteaux en bois de forêt. Plafond en Bison board (244x122x1 cm) entre les panes et les linteaux.

5. Finitions et menuiserie

Sol : Base en ciment avec une couche d’oxyde rouge.
Murs extérieurs : Briques apparentes.
Murs intérieurs : enduit de chaux avec fini naturel (pas de peinture ni chaulage).
Menuiserie : Cadres de fenêtres et de portes en bois de plantation polis avec cire à bois et bison board pour l’intérieur des portes (pas de vitres).

6. Composantes écologiques

Système de récolte des eaux de pluie : collecte des eaux de pluies de toutes les toitures dans un réservoir d’eau souterrain d’une capacité de 12000 litres. Cette eau servira à laver et boire.

Système sanitaire : DEWATS avec une fosse anaérobique à compartiments multiples suivi d’un système de 16 m2 de bassin végétal pour améliorer le traitement de l’eau et d’un dernier bassin pour oxygéner l’eau traitée. Ce DEWATS sera construit dans le périmètre sud Ouest du bâtiment.
Électricité : Panneaux Photovoltaïques installés sur la terrasse sud du Bloc B (à l’ouest) pour recharger les batteries installées dans le local technique. Ces batteries fourniront de l’énergie à la plupart des points lumineux (Néons et CFL) et aux ventilateurs à basse consommation des salles de classes et bureaux.



ASFInt

Association membre du réseau Architecture sans Frontières International