Étude d’un projet de consolidation des bidonville

2004



Forte de 7 millions d’habitants, la capitale du sud Vietnam ne cesse de voir sa population augmenter. Cette croissance urbaine rapide s’accompagne de la persistance des bidonvilles et la création de nouveaux. Ces habitations précaires spontanées sont aujourd’hui des enjeux majeurs dans les plans d’aménagement de nombreux arrondissements en centre ville ou en périphérie.

Etudiant/Jeune Professionnel : N’GUYEN Nathalie

Date : Septembre à Novembre 1999

Domaine d’intervention : Zone d’Habitat Précaire, Développement urbain

Région/Localité : Hô-chi-minh-ville, Vietnam

Objectifs : Apporter de nouvelles propositions d’aménagement, Etudier la faisabilité d’un projet de réhabilitation des « Slums »

Modalités de réalisation :

  • Etude de l’habitat précaire
  • Propositions d’aménagement
  • Etude de faisabilité de la consolidation
  • À travers les partenaires sur place, participation technique ou physique et du financement




Articles

Dichotomie subjective de la question sociale à Rio de Janeiro selon la technè architecturale

L’architecture au delà des considérations techniques qui la désignent couramment et arbitrairement comme science du construit est moins je crois une (...)

Voyage d’étude à Bangkok

Bangkok m’a fait découvrir la richesse de l’architecture spontanée des bidonvilles, beauté paradoxale quand on évoque les conditions de vie précaires (...)

Centre de promotion des arts et de l’artisanat

Depuis la décentralisation, Ngor est devenue commune d’arrondissement de Dakar. Située à la pointe occidentale de la presqu’île du Cap Vert, elle (...)

« Projet urbain dans les quartiers sud de Beyrouth en partie démolis lors du dernier conflit avec Israël, été 2006 »

Haret Hreik est l’un des endroits les plus détruits au Liban lors du conflit de l’été 2006. Situé en banlieue sud de Beyrouth, considérée comme le (...)



ASFInt

Association membre du réseau Architecture sans Frontières International