Kinshasa, RD Congo - Construction d’un Centre de Santé Mentale

2014

Groupe de travail : Capucine Velay , Aude Charrin , Bathilde Millet , Kathryn Frost , Pauline Carriot ,


Assistance à la Maitrise d’Ouvrage Développement Urbain

A l’initiative de la Congrégation des Sœurs Hospitalières du Sacré Cœur de Jésus, le Centre a pour but d’offrir aux malades et aux personnes accueillies une assistance physique, psychique et sociale. Le projet s’inscrit dans une démarche au caractère éminemment humain, mettant l’emphase sur une qualité d’accueil et une reconnaissance des droits des personnes à accéder aux soins.

Contexte

Fondée en 1881 en Espagne, la Congrégation des Sœurs Hospitalières du Sacré-Cœur de Jésus a depuis ses origines pour mission l’assistance psychiatrique, la prise en charge des personnes handicapées psychiques, moteurs ou souffrant d’autres pathologies, en s’adaptant aux divers contextes géographiques, sociaux et sanitaires.
Présentes depuis 1989 à Kinshasa, les Sœurs ont pour vocation de rapprocher les dispositifs de santé mentale de la population, notamment des plus démunis, au travers d’un maillage couvrant différents quartiers de la ville.

Objectifs

• Amplifier le champ d’action des Sœurs Hospitalières à Kinshasa avec une nouvelle implantation dans l’ouest de la ville.
• Augmenter l’espace de consultation jusqu’à 200 malades par jour, ainsi qu’un Centre de jour d’une capacité d’environ 25 malades.
• Construire un bâtiment dédié à l’accueil des malades mentaux de la rue.
• Sensibiliser les familles, les institutions et le grand public à la santé mentale et favoriser les réactions positives à la maladie, avec une démarche de formation professionnelle.
• Offrir aux malades un cadre familial et convivial.

Démarche

Concevoir le projet dans une approche durable :
• Analyse et questionnement du programme dans son contexte pour mettre en pratique une vision innovante.
• Réflexion sur l’intégration du projet dans son contexte urbain et sur sa capacité à évoluer dans le temps et à s’adapter à une augmentation du nombre de malades et/ou de personnel.
• Choix des matériaux et des procédés constructifs basés sur une analyse intelligente du contexte dans tous ses aspects (urbain, architectural, climatique, culturel, etc.).
• Valoriser l’usage de ressources locales et de techniques bioclimatiques traditionnelles, tout en apportant des interprétations innovantes ainsi qu’une expertise technique et architecturale adaptées aux contraintes de cette région, (fortes intempéries et risques d’inondations)
• Sensibiliser les bénéficiaires (malades et leur famille) et la communauté locale aux enjeux environnementaux par la construction d’un édifice favorisant l’utilisation appropriée de l’énergie, de l’eau, etc.
• Exploiter au maximum le temps et les ressources disponibles, et établir un planning de construction sur plusieurs phases qui respecte les périodes de financement.
• Développer le projet en partenariat multiple :

  • partenaires qualifiés pour garantir la qualité de l’exécution du programme.
  • une organisation locale pour identifier les besoins prioritaires et les méthodes constructives, estimer un budget et surtout avoir une meilleure vision du contexte réel.
  • une main d’œuvre et des artisans locaux possédant un savoir traditionnel.

Pour suivre l’évolution du projet : actualité du Groupe de Travail "TELEMA KINTAMBO"

SOUTENEZ LE PROJET "TELEMA KINTAMBO"

Résultats

Projet débuté en décembre 2013
Etat d’avancement : dossier de programmation et esquisse finalisé en mars 2014 et actuellement en recherche de financements.

Mode opérationnel

• Programmation, définition du projet
Assister le partenaire dans la finalisation du programme spatial du futur édifice
• Conception : élaborer un projet architectural, un plan masse, une première enveloppe budgétaire, et recommander un ensemble de préconisations techniques et constructives.
• Assister le partenaire dans la rédaction du dossier de subvention avec des supports narratifs et graphiques, afin de pouvoir présenter le projet à des donateurs potentiels.



Documents joints



Articles

Plateforme SEKOYA Afrique EIFFAGE : A&D lauréat !

Associé avec notre partenaire haïtien YCF, A&D est lauréat de l’appel à solutions bas carbone de la plateforme SEKOYA Afrique lancé en décembre (...)

Opérations d’habitats renouvelés dans les Outre-mer : A&D 1er Lauréat

Associé avec Tectone et YCF, A&D remporte la consultation du PUCA avec un projet de logement en auto-construction assistée conçu à partir de la (...)

Népal : Projet d’appui à la reconstruction intégrée

Quatre ans après le séisme d’avril 2015, le bilan de la reconstruction de l’habitat reste mitigé : la période de relèvement et de post urgence a été (...)

Jacmel, Haïti - Reconstruction d’un habitat durable en MPC

Le 12 janvier 2010, un tremblement de terre de magnitude 7 frappe Haïti, causant des dégâts considérables, avec plus de 200 000 morts et 1,3 million (...)



ASFInt

Association membre du réseau Architecture sans Frontières International