L’expertise solidaire pour construire un habitat digne et durable pour tous

Accueil > Projets réalisés > 2017

Maroc - Construction d’une maison témoin en MPC


Diaporama
image

Documents à Télécharger :




Pour montrer tout le potentiel du procédé MPC aux collectivités locales, agences gouvernementales, fondations ou bailleurs sociaux, nous lançons la construction d’un bâtiment témoin à Marrakech, sur le site de l’ADEREE (Agence Nationale pour le Développement des Energies Renouvelables et de l’Efficacité Energétique), dédié aux bonnes pratiques de construction bioclimatique.

Contexte

2014 - 2015 : la Phase « Bâtiment Témoin »

En 2014, A&D a conçu une deuxième phase au programme MPC au Maroc pour valoriser les qualités d’éco-conception, de performance thermique et énergétique de la technologie MPC. En partenariat avec la Fondation Abbé Pierre, l’Agence de Développement des Énergies Renouvelable et de l’Efficacité Énergétique (ADEREE), la direction de l’Habitat et de l’Urbanisme, l’Agence de la Maitrise de l’Energie et de l’Environnement (ADEME), et le bureau d’études ALTO Ingénierie, notre objectif est désormais d’aboutir à une offre viable de bâtiments MPC visant à monter des opérations « clé en main » avec des acteurs institutionnels publics ou privés, des opérateurs à vocation sociale, et des communautés locales.

Le programme architectural répond à un cahier des charges exigeant pour un logement bioclimatique à faible empreinte écologique et à bas cout. Il est composé de 4 modules types :
• Une salle de classe pour le climat « montagne », avec chauffage passif
• Deux pièces, en version « désert », avec deux variantes de toiture terrasses et des systèmes simples de rafraichissement et ventilation.
• Un hammam multi familial, (12m²), doté d’un chauffage performant.

Ces modules sont agencés avec une serre, un atrium (solaire passif) et un patio ombragé.

Le bâtiment témoin sera un lieu permanent d’exposition et accueillera ensuite un centre de formation et d’accompagnement pour les futurs projets en MPC, car un autre enjeu est d’initier une filière de production d’amélioration de l’Habitat, avec la création d’un réseau coopératif d’artisans et/ou d’entrepreneurs formés par A&D.

Public visé par le projet

Le projet vise les collectivités locales ou les services déconcentrés de l’Etat, maitres d’ouvrages d’équipements communautaires (écoles, dispensaires, centres sociaux).

Résultats attendus

  • Notre objectif est d’aboutir à une offre de programmes d’habitat très social dans le cadre de la politique de lutte contre l’habitat insalubre menée au Maroc.
  • Un enjeu essentiel est bien sûr de diminuer le coût de construction des logements pour cibler des populations exclues, mais aussi de les inclure dans un projet d’amélioration de leur habitat par un travail d’accompagnement et de renforcement des acteurs intermédiaires, ainsi que dans leurs propres capacités à devenir des maitres d’ouvrage.

La composition modulaire permet de réaliser une diversité de projets « sur mesure » pour des zones habitées difficiles comme le désert et la montagne, par exemple :
• Des écoles rurales avec des salles de classes confortables, lumineuses et chauffées.
• Des équipements sociaux communautaires (femmes, enfants) dédiés au développement local.
• Des hammams durables à foyers améliorés, à partager entre trois ou quatre familles dans les villages très dispersés.
• Des programmes d’amélioration de logements dégradés en moyenne montagne, de type « une pièce en plus », avec confort et efficacité énergétique.
• Des gites ou refuges dans les parcs naturels ou zones touristiques protégées (tourisme solidaire)

Pour suivre l’évolution du projet : actualité du Groupe de Travail "MPC Maroc" et Le blog du chantier de la maison témon !

Pour toute information, écrire à : archidev@archidev.org