Aménagement urbain du quartier de Ladji a Cotonou, Benin

2004



La phénoménale croissance urbaine de Cotonou est due à un flux migratoire et à la croissance démographique dont le taux annuel est de 4%. La population augmente de telle sorte que la ville englobe les quartiers périphériques ou les zones côtières qui se développemnt parallèlement.

Etudiant/Jeune Professionnel : Jacqueline Tshang

Date : Octobre à Décembre 2002

Domaine d’intervention : Participation populaire, Réhabilitation urbaine

Région/Localité : Porto Novo, Bénin

Objectifs : Participation des habitants aux différentes étapes du projet de réhabilitation et de mise au norme de l’habitat et l’adaptation des solutions techniques au contexte local.

Modalités de réalisation :

  • Compréhension du fonctionnement du secteur de l’urbanisme, de la construction et de la réhabilitation du logement à Porto Novo
  • Documentation
  • Réflexion sur la recherche de solutions adaptées




Articles

Dichotomie subjective de la question sociale à Rio de Janeiro selon la technè architecturale

L’architecture au delà des considérations techniques qui la désignent couramment et arbitrairement comme science du construit est moins je crois une (...)

Voyage d’étude à Bangkok

Bangkok m’a fait découvrir la richesse de l’architecture spontanée des bidonvilles, beauté paradoxale quand on évoque les conditions de vie précaires (...)

Centre de promotion des arts et de l’artisanat

Depuis la décentralisation, Ngor est devenue commune d’arrondissement de Dakar. Située à la pointe occidentale de la presqu’île du Cap Vert, elle (...)

« Projet urbain dans les quartiers sud de Beyrouth en partie démolis lors du dernier conflit avec Israël, été 2006 »

Haret Hreik est l’un des endroits les plus détruits au Liban lors du conflit de l’été 2006. Situé en banlieue sud de Beyrouth, considérée comme le (...)



ASFInt

Association membre du réseau Architecture sans Frontières International