L’expertise solidaire pour construire un habitat digne et durable pour tous

Home > Resources > Dossiers > Asia-Link > APS p3a resources > 2004

Présentation du groupe de projet APS P3a1





Année 2004/2005

Enseignants : Ludovic Jonard, Agnès Deboulet, Jean-François Tribillon, Thierry Paulais

Cet enseignement inaugure un nouveau programme de coopération avec l’Université de Cambridge et le Rizvi College of Architecture de Mumbai, dans le cadre d’un programme Asia LINK, financé par l’Union Européenne.

L’objectif majeur est de comprendre les processus de transformation et d’amélioration de l’habitat précaire à partir d’une étude de cas dans un quartier précaire de Mumbai. L’étude de ce site se fera en partenariat avec des ONG locales qui travaillent avec les habitants dans leur lutte pour l’amélioration de leurs condition de vie.

Les sites d’études sont de type « bidonville » qui font l’objet d’une procédure de réhabilitation, de reconstruction ou d’amélioration.

Le principe de cet enseignement est de comprendre les problèmes, créer des outils de diagnostic, se confronter au terrain, formuler des intentions et concevoir une intervention architecturale et urbaine.

On demandera donc aux étudiants de formuler des réponses à une commande formulée avec les parties prenantes du projet en suivant la démarche suivante :
1 Etablir un premier diagnostic du quartier à partir d’une grille d’analyse préalablement forgée et améliorée sur place. Ce sera l’occasion de tester la validité des indicateurs urbains tels que ceux conçus par le CNUEH suite à Habitat II (Istanbul).
2 Ce diagnostic suppose un accès aux sources statistiques (échange de données préalable au voyage), et un travail d’identification des acteurs clés du secteur, ainsi que des principales clés de valorisation locales (ressources économiques, savoirs-faire spécifiques). Il sera particulièrement important à ce stade de se sensibiliser aux questions d’infrastructure (eau-assainissement), habituellement trop négligées.

Les points 3 et 4 feront l’objet d’un travail suivant une division en groupes, qui se répondront et co-élaboreront en parallèle ces divers éléments
3 Etablir un scénario d’intervention fondé sur
i. Une stratégie (faire des choix argumentés parmi les problèmes identifiés)
ii. Un programme
iii. Un montage opérationnel (institutionnel, financier, technique...)
4 Concevoir un projet architectural et urbain
5 Pour le rendu final, produire un ensemble de documents de restitution adapté aux différents acteurs (usagers, promoteurs, entreprises, décideurs)

Un bilan critique de la productuon devra être fait par chaque groupe et de façon inter-groupes

Modalités :

L’année scolaire se divise en trois parties :
1/ de octobre 2004 à janvier 2005, un enseignent fondé sur des conférences, des exercices, des analyses.
2/ du 4 au 20 février 2005, une workshop à Mumbai sur le site d’étude.
3/ de mars à juin, une phase de projet aboutissant a une proposition finale.

Au premier semestre, les séances s’organisent comme suit :
De 14h à 16h : série de conférences avec des intervenants spécialisés sur l’Inde.
De 16h à 18h : séance de travail en salle de cours : travaux pratiques, comptes rendus, analyses, exposés, fiches de lecture...)
Les étudiants seront notés individuellement sur l’ensemble de ces travaux (note partielle du 1er semestre)

§ Travaux pratiques : ce sont des exercices de synthèse graphique à partir de données statistiques, de cartes de plans schématiques. L’exercice est donné en cours et à faire sur place.

§ Fiches de lecture : à partir de la liste fournie, l’étudiant devra rendre compte d’un ouvrage sous forme d’un exposé oral de 20 mn et d’une fiche de lecture à remettre pour le 6 janvier 2005.
(2 exposés de 20mn à chaque séance à partir du 4 novembre 2004)

§ Dossiers sur les indicateurs urbains
4 séances. L’objectif est de construire un outil de diagnostic à partir des différents indicateurs disponibles (Habitat II, PNUD, Banque Mondiale...). Pendant 3 séances les étudiants renseigneront divers indicateurs urbains et finaliseront le travail par un dossier thématique en remettant éventuellement en cause l’indicateur ou le mode opératoire. Les étudiants travailleront en groupe
Exposé des dossiers critique le 6 janvier 2005.

Le deuxième semestre est essentiellement consacré au projet architectural et urbain.
Atelier : travail de restitution du workshop, programmation, conception architecturale
Les travaux seront suivis chaque semaine par les enseignants.
Il y aura un rendu intermédiaire avec jury extérieur le 21 avril 2005. L’évaluation se fera sur la prestation orale avec présentation Power Point + tirages papier + carnet de bord. Ce rendu partiel fera l’objet d’une note individuelle.
Normalement, nous accueillerons des étudiants indiens courant juin pour participer au rendu final et à l’exposition des travaux.

Rendu final avec jury extérieur les 16 et 23 juin 2005. L’évaluation se fera sur la prestation orale avec présentation Power Point + tirages papier + carnet de bord. Ce rendu fera l’objet d’une note individuelle qui sera ajoutée aux notes intermédiaires pour obtenir une note finale. Attention, il n’y a pas de rattrapage en septembre.

Modalités d’inscription et de suivi:

§ La présence aux cours est obligatoire et les étudiants auront a produire des exercices pendant les séances (14h-18h).
§ La maîtrise de l’anglais écrit et oral est indispensable : la majorité des supports de travail sont en anglais et il y aura des échanges avec des étudiants indiens, l’ONG locale et les habitants.

Les étudiants souhaitant s’inscrire en APS P3a1 doivent s’engager à :
§ Suivre l’optionnel semestriel APS T3a du jeudi matin qui participe a la préparation méthodologique du groupe de projet.
§ Partir en Inde en février pour l’atelier
§ Remplir les conditions administratives requises pour le voyage (visa, autorisation,etc...)
§ Participer financièrement à hauteur d’environ 225€, correspondant au frais d’hébergement sur place. Les billets d’avion et autres frais sont pris en charge par l’EAPLV et le programme Asia Link.
§ Accueillir éventuellement un étudiant indien chez eux en juin 2005.
§ Participer à une exposition des travaux fin juin à l’EAPLV

Exercice de sélection à faire en séance du 14 octobre 2004 :

Lire l’article de Madhura Swaminathan “Aspects of urban poverty in Bombay”, pp 133 à 140.

  • Résumer une page en français
  • Faire une synthèse en une page en français en répondant à la question : « Quelles sont les données les plus pertinentes à prendre en compte pour une étude architecturale et urbaine ? et pourquoi ? »

A remettre en fin de séance aux enseignants.