L’expertise solidaire pour construire un habitat digne et durable pour tous

Home > Resources > Dossiers > Asia-Link > Indicators - Statistics > 2004

indice de développement humain (i.d.h) , notion





source : BRISES, Banque de Ressources Interactives en Sciences Economiques et Sociales,

*

Lexique

o Indicateur de développement humain. L’IDH essaie de mesurer le développement plus que la croissance économique en intégrant des indicateurs qualitatifs.

*

Définition

L’Indicateur de Développement Humain, ou I.D.H., a comme objectif d’essayer de mesurer le niveau de développement des pays, sans en rester simplement à leur poids économique mesuré par le P.I.B. ou le P.I.B. par habitant. Il intégre donc des données plus qualitatives. C’est un indicateur qui fait la synthèse (on l’appelle indicateur composite ou synthétique) de trois séries de données :

  • l’espérance de vie à la naissance (qui donne une idée de l’état sanitaire de la population du pays),
  • le niveau d’instruction mesuré par la durée moyenne de scolarisation et le taux d’alphabétisation,
  • le P.I.B. réel (c’est-à-dire corrigé de l’inflation) par habitant, calculé en parité de pouvoir d’achat (c’est-à-dire en montant assurant le même pouvoir d’achat dans tous les pays) ; le P.I.B. par habitant donne une indication sur le niveau de vie moyen du pays.

L’I.D.H. est calculé par le Programme des Nations Unies pour le Développement (P.N.U.D.). Il se présente comme un nombre sans unité compris entre 0 et 1. Plus l’I.D.H. se rapproche de 1, plus le niveau de développement du pays est élevé. Le calcul de l’I.D.H. permet l’établissement d’un classement annuel des pays.

L’I.D.H., s’il est sans doute un meilleur indicateur du niveau de développement d’un pays que le P.I.B. par habitant, n’est cependant pas exempt de faiblesses, en particulier parce qu’il inclut celui-ci et on sait que la mesure du P.I.B. pose de nombreux problèmes (reportez-vous à la notion "P.I.B."). D’autre part, il faudrait sans doute prendre en compte davantage de critères qualitatifs, en particulier en ce qui concerne les inégalités.

*

Enjeux

Un pays peut être beaucoup mieux classé mondialement pour l’I.D.H. que pour le P.I.B. par habitant. Ainsi la France était-elle au 12è rang mondial en 2001 pour l’I.D.H., mais seulement au 18è pour le P.I.B. par habitant. Ce bon classement est obtenu grâce à de bons indicateurs dans le domaine de l’espérance de vie (grâce à notre système de protection sociale efficace) et dans celui du niveau d’instruction. On trouve évidemment des exemples inverses.

Cela montre qu’avec une certaine quantité de biens et services produits, on peut faire des choix de développement différents et obtenir des résultats différents. Si le P.I.B. par habitant est relativement élevé mais que l’I.D.H. est relativement faible, cela signifie probablement que les inégalités économiques et sociales sont grandes : certains accaparent une grande partie des ressources et le plus grand nombre ne peuvent pas se soigner et s’instruire correctement.

*

Tendances

Ce qui compte le plus dans l’I.D.H., ce n’est pas le niveau absolu (le nombre lui-même) mais le rang du pays dans le classement mondial. On retrouve évidemment en tête du classement la plupart des grands pays développés. Si l’on veut étudier l’évolution de la situation d’un pays sur le plan du développement, il faut retenir une étude sur le long terme : gagner une place en un an n’est pas très significatif ; en revanche, gagner régulièrement des places sur 20 ans, ou même sur 10 ans, l’est.

*

Notions associées

  • Produit intérieur brut (P.I.B)
  • développement durable

*

En Savoir Plus

Pour avoir le classement le plus récent des pays selon leur I.D.H., on peut aller sur le site du P.N.U.D. pour consulter le Rapport annuel sur le développement humain.