Le Delta (part V)

2005

Groupe de travail : Csilla Kiss ,


Sur l’autre rive, clouées aux berges du village de Tahr Omar Khan, les souches des quelques arbres géants ont été grugées par l’eau de la mer. Aucune autre végétation n’y a résisté.


Autrefois un lac d’eau douce, Nareri est situé dans le district de Badin sur le chemin des oiseaux migrateurs. Aujourd’hui, il n’en reste que sable et vent.



Portfolio



Articles

Introduction

Le fleuve de l’Indus, qui parcourt quelque 2 880 kilomètres, se partage entre l’Inde et le Pakistan. Son débit est deux fois supérieur à celui du Nil (...)

Avant-propos

Le tsunami survenu en Asie du Sud en décembre dernier porte plusieurs leçons dont on ne doit pas négliger. La plus importante sans doute concerne (...)

Le Delta (part II)

Comme un cimetière, les fondations d’une usine de transformation de riz. Jadis, bien avant l’arrivée des Anglais, le riz était une culture (...)

Le Delta (part VI)

Autrefois un lac d’eau douce, Nareri est situé dans le district de Badin sur le chemin des oiseaux migrateurs. Aujourd’hui, il n’en reste que sable (...)



ASFInt

Association membre du réseau Architecture sans Frontières International