Mobilisation pour le delta

2005

Groupe de travail : Csilla Kiss ,


Retour dans le village de Thorhi en compagnie de Mohammed Ali Shat. Les hommes se sont rassemblés pour accueillir ce grand militant qui lutte pour faire respecter les droits et améliorer la situation des populations de la région. On nous sert le thé et l’on nous offre la traditionnelle écharpe du visiteur, signe du respect et de l’hospitalité qu’on lui accorde. On raconte que ce même tissu symbolique avait été offert à Alexandre le Grand lors de son passage dans le delta.

Mohammad Ali Shat est le secrétaire général du Pakistan Fisherfolk Forum (PFF), une organisation non gouvernementale pakistanaise qui représente les pêcheurs et les communautés vivant le long de la côte du pays. PFF travaille notamment à l’amélioration des conditions de vie des populations vivant dans les districts de Badin et de Thatta. Ses mobilisateurs sociaux ont fondé plusieurs unités locales dans le Sind ainsi que dans les autres régions côtières du Pakistan.



Portfolio



Articles

Épilogue

Le mouvement populaire contre l’occupation de cette région côtière par l’armée pakistanaise a conduit à la décision du Président du pays, le Général (...)

Le Delta (part III)

Le village de Keti Bandar est protégé par une jetée. À quelques centimètres au-dessus du niveau de la mer, il n’est pas à l’abri des fortes marées ni (...)

Le Delta (part IV)

Plus loin, un autre village, celui de Hadji Youssef Katiyar. Il s’y est installé en 1950 avec les membres de sa famille. Il aimerait bien migrer, (...)

Le Delta (part V)

Sur l’autre rive, clouées aux berges du village de Tahr Omar Khan, les souches des quelques arbres géants ont été grugées par l’eau de la mer. Aucune (...)



ASFInt

Association membre du réseau Architecture sans Frontières International