KABOUL / décembre 2005 - janvier - février 2006

2006

Groupe de travail : Jean Paul Lemdjedri ,


Après trois mois, le projet sort d’un hiver clément.
Three months and a mild winter later.

Décembre fêta le départ d’Yves Gauffriau, Chef du Projet Éducation de l’Ambassade de France à Kaboul ( voir l’article « une journée particulière » de Marie Bourreau, journaliste, en cliquant sur le lien http://www.archidev.org/article.php3?id_article=653
Monsieur Yves Gauffriau a été la pierre angulaire du projet et nous lui sommes reconnaissants de nous avoir entraînés dans l’aventure de cette reconstruction qui nous a menés au-delà de nos espérances. En effet, les autorités afghanes ont exprimé leur satisfaction et leur émotion d’avoir vu l’institut Sayeed Djamaluddin renaître de ses cendres, le qualifiant même de « plus beau bâtiment de Kaboul », et nous sollicite d’ores et déjà pour la suite...

Côté travaux, en janvier la neige nous a quelque peu freiné dans le bon déroulement du chantier. Néanmoins, tant bien que mal, chaque jour les travaux ont continué. Et bien que février soit un mois plus court que les autres, le chantier a avancé à pas de géant. A ce rythme les travaux devraient être en phase de finition le jour du printemps.

Nous attendons désormais 3 conteneurs de 14 tonnes de matériel pour l’équipement des bâtiments, à savoir des tables et chaises pour l’équipement des salles de classe et de la bibliothèque, l’ensemble du mobilier du bâtiment administratif et l’équipement de la salle de conférence.

Le 21 mars est le premier jour de l’année en Afghanistan : « Now-Roz ». Les rentrées universitaires se font les jours suivants. Ceci explique l’accélération du travail de chacun pour finir les travaux afin que la prochaine promotion d’étudiants puisse profiter des nouveaux locaux pour étudier dans les meilleures conditions.

In December we celebrated the departure of M. Yves Gauffriau, Head of the Education Project for the French Embassy to Kabul. For further information, please see the article by Marie Bourreau at the following link :http://www.archidev.org/article.php3?id_article=653

Mister Yves Gauffriau was the cornerstone of the project of Training Teacher Institute reconstruction. We are grateful to him for leading us in an adventure which carried us out beyond ours hopes. Indeed, the Afghan Authorities expressed their satisfaction and their sincere emotion, looking at the new Sayeed Djamaluddin Institute, reappearing from its ashes. They even qualified it « the most beautiful building of Kabul » and solicits us right now for the continuation...

In January, the snow has slightly slowed down the works but thanks to an everyday work, the reconstruction has been going on. In February, things went very fast, despite the shortness of the month ! The works should be over for spring !

We await now 14 tons of material for the equipment of the buildings : three containers, full with tables and chairs for the classroom, the library, as well as the whole of the furniture of the Administrative building and the conference room.

On the 21st of March, it will be « Now-Roz », the first day of the year in Afghanistan. Universities will reopen their doors in the following days. This is the reason why everyone is concerned with finishing the works so that the next promotion of students can benefit from the new facilities to study under the best conditions.}





Articles

Brigades de Mineurs - Un projet, deux villes

Brigades de Mineurs. Ce projet est une collaboration entre A&D et l’Ambassade de France à Kaboul pour la coopération policière entre les deux (...)

KABOUL / 9 juillet 2006

Inauguration d’un projet. Opening ceremony. Plus qu’une inauguration c’est la reconnaissance d’un travail ou les Afghans en étaient les principaux (...)

KABOUL / décembre 2005 - janvier - février 2006

Après trois mois, le projet sort d’un hiver clément. Three months and a mild winter later.

Kaboul, 10 décembre 2005

Une journée particulière Le gardien dans sa petite cahute en bois n’en revient pas. Jamais le chantier Sayeed Djamaluddin n’a autant attiré les (...)



ASFInt

Association membre du réseau Architecture sans Frontières International