Des micro projets participatifs pour le district de Kanyakumari

Inde - 2006

Manu Gopalan , Ludovic Jonard (LinkedIn), Radha Kunke , Jerome Skinazi (LinkedIn), Jordi Sanchez-Cuenca (LinkedIn), Tiago Vier (LinkedIn)

Développement UrbainReconstruction Post-CriseFormation - Chantier EcoleAssistance à la Maitrise d’OuvrageMaîtrise d’œuvre

Les micro projets permettent d’intervenir à petite échelle et de façon très précise pour répondre le plus exactement à une nécessité de façon durable. Après un état des lieux des 8 villages, 37 micro projets sont prévus pour répondre aux priorités socio-économiques et environnementales des populations les plus pauvres.

Objectifs

Les micro projets doivent intégrer les huit villages mais aussi créer des liens solides entre leurs communautés afin d’apporter, à l’avenir, des solutions aux problèmes de façon pérenne.

Perhaps we cannot raise the winds. But each of us can put the sail, so that when the wind comes we can catch it

E. Fritz Schumacher, Small is Beautiful

Il a été décidé d’intervenir sur 5 thèmes différents : l’environnement (préservation du milieu écologique, réintroduction d’espèces disparues...), la gestion de l’eau potable et des eaux usagées, dans certain village il y a pénurie d’eau et les systèmes d’assainissement quasi absents (récolte des eaux de pluie, bassin de retraitement des eaux usées, toilettes sèches...), l’équipement urbain (jardins d’enfants, espaces collectifs, abris bus...), l’accessibilité pour les personnes handicapées (panneaux en braille dans les écoles, rampes d’accès, toilettes adaptés.....) et les réparations en renforçant les structures existantes touchées par le tsunami mais aussi en améliorant l’habitat.

Afin de répondre au plus près aux besoins de chaque communauté la mise en place de ces projets demande une très forte participation de la part des villageois. Il faut réfléchir continuellement à des outils de communication accessible à tous.

Le procédé se fait en 5 étapes : d’abord un état des lieux des villages permet de définir les thèmes sur lesquels les micro projets interviendront en rapport au contexte du village.

Ensuite des réunions appelées « PRA » sont organisées avec des représentants de chaque quartier par tranche d’age, de sexe et de localisation géographique, à l’issue de ces PRA un plan d’action est établi.

Le but de cette opération était de faire de ces personnes, une fois les ONG retirées, des moteurs des futurs micro projets.

Mode opérationnel

A&D et PRAXIS ont formé des équipes de terrain parmi les villageois pour la mobilisation et exécution des micro projets.

L’équipe d’encadrement était composé de techniciens volontaires d’A&D et de travailleurs sociaux de PRAXIS.

Résultats

  • Une série d’interventions effectués dans les 5 thèmes prioritaires : l’environnement, la gestion de l’eau potable et des eaux usagées, l’équipement urbain, l’accessibilité pour les personnes handicapées et les réparations en renforçant les structures existantes touchées par le tsunami mais aussi en améliorant l’habitat (retrofitting).

Documents joints



ASFInt

Association membre du réseau Architecture sans Frontières International