Les frontières de l’humanitaire



2012
 Laurent Demarta

Je passai l’hiver 2004 en mission pour Médecins Sans Frontières àIshkashim, bourgade marquant le seuil du Wakhan côté Afghan.

Le tableau était tout de bleus et blancs, que la claire écorce des peupliers omniprésents émaillait d’or. La nuit, les étoiles y étaient infiniment plus nombreuses que partout ailleurs. En trois mois, le mercure ne passa jamais dans les positifs, même en plein jour. Trente centimètres de neige tombés avant mon arrivée restèrent poudreux jusqu’àmon départ.

lire la suite en PDF





Documents joints