Logements Post-Tsunami à Veerapagupathi

Projet de reconstruction suite au tsunami qui a touché le sud de l’Inde en 2004. Le projet concerne la construction de maisons dans le village de Veerapagupathi, sur un nouveau terrain acquis par la communauté.



 Inde - 2005
 Tiago Vier (LinkedIn Jerome Skinazi (LinkedIn)

La première pierre du projet a été posée le 2 mai 2005, en présence du Directeur General de la Fondation de France, Françis Charhon, le directeur HTG, G. Shankar et du délégué général de A&D, Ludovic Jonard. Les maisons ont été livrées en aout 2006.

La communauté villageoise qui s’est organisée dès les premières semaines post-tsunami pour acquérir un terrain était très mobilisée et impatiente de voir les travaux commencer.

A l’arrivé d’A&D, le site a déjà été loti et borné. Les premiers plans des maisons ont été proposés à la discussion des villageois et des workshops ont été réalisés pour finaliser les alternatives constructives et améliorer la flexibilité des plans (core house + extensions).

Le chantier a utilisé des technologies appropriées, notamment la technique du filler-slab et du rat-trap bond, largement répandues dans cette région de l’inde.

Le choix du matériau pour la maçonnerie des murs du centre communautaire s’est porté sur l’utilisation de briques de terre stabilisées, fabriquées dans les environs de Nagercoil, à Talakudy, par une association villageoise.

Mode opérationnel

Le chantier a été assuré par HTG et suivi par un architecte volontaire de A&D, assistant à la maîtrise d’œuvre.

Résultats

  • 58 maisons sont construites ;
  • Un centre communautaire ;
  • Aménagement du lotissement (voirie, réseaux, illumination publique solaire)
  • Les communautés du district ont pu être confrontés à des différentes technologies de construction.

Mots-clés

Technologie Appropriée  Reconstruction Post-Crise  Assistance à la Maitrise d’Ouvrage



Documents joints