Logements à Arunthangavillai

Ses habitants, pour la plupart ouvriers agricoles, ont été privés de leurs seuls revenus, les terres et cultures ayant été inondées par les eaux salées lors du tsunami. D’autre part ils appartiennent pour la plupart à la caste des « dalits » ou « intouchables », leur caste basse les marginalisent par rapport à leurs voisins et les maintient dans cette situation de vulnérabilité.

Parmi cette communauté 23 familles possèdent des maisons en terre et en feuilles de cocotier. Les inondations qui ont suivi le tsunami ont endommagé ces constructions déjà précaires.
Après une étude auprès des villageois il a été décidé que ces 23 familles seront bénéficiaires des maisons fournies par le programme “Reconstruire pour le Développement” financé par la CRF.

Nouveaux articles

Processus

Comme sur tous nos projets, nous privilégions le partenariat local.

Description du design et plans

A Arunthangavilai, il s’agit de construire 25 maisons in situ.

Technologies employées

La conception est compacte, les solutions constructives sont économiques.

Le travail avec la communauté et les formations

La participation de la communauté a été sollicitée tant dans la conception et l’exécution du projet, que pour les formations et les séances de (...)

Approche / Concept :

Notre approche consiste à considérer que les actions de reconstruction de villages doivent s’intégrer dans une perspective de reconstruction globale, (...)

Rubriques

Les étapes du projet

Chaque étape du projet et l’avancée des constructions sont suivis sur le terrain et relatés dans cette rubrique en temps et en (...)